Une méta-analyse d'essais cliniques démontre que la supplémentation en mélatonine est utile pour réduire les marqueurs du diabète

Cette méta-analyse a été menée sur 15 essais cliniques randomisés étudiant les effets d’une supplémentation en mélatonine, par rapport à un placebo, sur la glycémie à jeun, la résistance à l’insuline et l’hémoglobine glyquée chez plus de 800 sujets sains (n = 1 essai) ou atteints de diabète de type 2 (n = 3 essais), stéatose hépatique (n = 2), syndrome métabolique (n = 3), maladie cardiovasculaire (n = 1), schizophrénie, sous psychotiques, avec maladie de Parkinson (n = 4), syndrome des ovaires polykystiques (n = 1) ou sous hémodialyse (n = 1). Les doses de mélatonine allaient de 3 à 10 mg par jour. Les résultats indiquent que 56% de l’essai ont montré des bénéfices de la supplémentation en mélatonine sur les paramètres du diabète par rapport au placebo. La méta-analyse a montré des résultats significatifs pour la glycémie à jeun [différence moyenne : -4,65 ; IC à 95% : -8,06, -1,23 ; p = < 0,01 ; I2 = 58%], l’hémoglobine glyquée [différence moyenne : -0,38 ; IC à 95% : -0,67, -0,10 ; p = 0,30 ; I2 = 18%], et la résistance à l’insuline [différence moyenne : -0,58 ; IC à 95% : -1,00, -0,15 ; p = 0,17 ; I2 = 35%]. En conclusion, la supplémentation en mélatonine s’est avérée utile pour réduire les marqueurs du diabète par rapport au placebo.

Delpino FM, Figueiredo LM, Nunes BP. Effects of melatonin supplementation on diabetes: A systematic review and meta-analysis of randomized clinical trials. Clin Nutr. 2021 Jul;40(7):4595-4605.

Photo by Towfiqu barbhuiya on Unsplash